jeudi 6 juin 2013

Le riz au lait : mamie Jeannette approuve.

J'ai une mamie qui serait capable de passer un doctorat dans trois domaine : le poisson frais, les patates et le riz au lait. Malheureusement les universités sont encore trop timorées pour faire de ma grand-mère un docteur honoris causa pour 80 années de recherches appliquées dans le domaine.





Cette semaine j'ai entendu parlé à la radio du fait que Bordier sortait un riz au lait fameux...

Pour vous remettre dans le contexte, Jean-Yves Bordier est MON idôle dans le monde du beurre. Si vous n'êtes pas breton cette émotion va être difficile à expliquer mais dans mon sud Finistère on entre dans le beurre comme on rentre en religion. Et c'est un domaine où l'on devient vite devôt, la médiocrité y étant le pire des blasphèmes. 

Dans le domaine, notre grand prêtre est Jean-Yves Bordier : un malouin. Le malouin en règle général est une des rares "sortes de bretons" que le finistérien des côtes considère comme un frère d'arme dans la lutte acharnée POUR le poisson et CONTRE la viande, POUR Soldat Louis et CONTRE Nolwen Leroy.

Quand au sieur Bordier me direz vous? Et bien, pour filer la métaphore poissonnière, il est au beurre de grande surface, ce que le bar de ligne est aux bâtonnets du captain Igloo. Il réalise des produits parfaits dans leur simplicité biblique.



Lorsque j'ai su qu'il faisait à présent croisade dans LE dessert de mamie Jeannette, je me suis donc précipitée chez mon excellent fromager (Kérouzine à Vannes, les initiés reconnaîtront), pour faire l'acquisition d'un petit pot afin de le partager avec le professeur mamie.

À la dégustation (ayant eu lieu trois minutes trente chrono en main après mon arrivée à la maison), le riz au lait Bordier soutient toutes ses promesses. Il est recouvert d'une croûte d'un brun soutenu comme il sied au riz au lait breton. Le crémeux n'est absolument pas gâché par un sucre et une vanille parfaitement dosés.



Bref, mamie Jeannette à déclaré que cela fait 20 ans qu'elle n'en avait pas mangé de comparable. Tout ça pour moins de 2 euros...


1 commentaire:

  1. Je note sur ma petite liste... A essayer cet été en Bretagne! Bisous

    RépondreSupprimer